Bienvenue à la Police Nyon Région
Police administrative et Commission de Police
Nouveau numéro de téléphone

La Police Nyon Région met à disposition de la population un nouveau numéro de téléphone pour tout sujet en lien avec la Commission de police et la police administrative (amendes, stationnement, etc). Vous pouvez dès aujourd’hui contacter les collaboratrices administratives durant les heures de bureau au :

022.799.1780

 

Vous pouvez également vous rendre au guichet, situé à la route de Champ-Colin 4 à Nyon (bâtiment SDIS), du lundi au vendredi de 08:00 à 11:30 et de 13:30 à 16:00.

 

Le poste de Police-secours à la Place du  Château est quant à lui ouvert 24h/24, 7/7 jours. En cas d’urgence, composez le 117 ou le 022/799.1717.

Prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent
Doutes, inquiétudes ou questions? Contactez-nous!

Vous avez un doute, une inquiétude, une question en lien avec le comportement d'une personne de votre entourage qui peut laisser penser à un rapprochement avec des individus ou des idéologies menant à la violence? Vous pouvez nous contacter afin d'évoquer ces questions et obtenir des réponses de la part de personnes spécialisées?

En cas d'urgence, appelez la police au 117.

En ligne

Nous vous invitons à remplir le formulaire en ligne sur le site de l'Etat de Vaud en fournissant toutes les informations que vous possédez. Vous pouvez joindre des documents, des images ou des fichiers en relation avec le cas en question. Vos coordonnées nous permettront de vous contacter au besoin.  

https://prestations.vd.ch/pub/100140/ 

Par téléphone

Vous avez des questions concernant diverses manifestations de radicalisation menant à la violence? Vous vous sentez concerné-e d'une manière ou d'une autre? Vous ressentez le besoin d'être orienté-e?

Vous pouvez contacter le 0800 88 44 00 de 6h à 22h, 7j/7. 

Campagne de prévention du Secrétariat général du Département des institutions et de la sécurité - www.vd.ch/radicalisation

Faux e-mails au nom de la Police cantonale vaudoise

Depuis le 19 novembre 2018, des fraudeurs envoient des faux e-mails au nom de la Police cantonale vaudoise contenant le cheval de Troie e-banking « Retefe ». Le but est d’infecter les ordinateurs de Suisse romande. N’ouvrez pas les pièces jointes et supprimez les courriels.

(Un exemple se trouve ci-dessous).

La Police cantonale a reçu plus de 80 appels téléphoniques de personnes qui ont reçu cet e-mail.

La gendarmerie vaudoise ne transmet pas d'avis d'infraction par mail. Seul le courrier postal est utilisé.

Lorsque vous recevez un message suspect, vérifiez l’adresse de l’expéditeur à l’aide du clic droit de la souris.

Bonne ou mauvaise cueillette ?
Mieux vaut être vigilant

Pour votre sécurité et celle de vos proches, la Police Nyon Région propose, par le biais de deux policiers certifiés contrôleurs VAPKO (Association suisse des organes officiels de contrôle des champignons) de contrôler et trier gratuitement vos champignons.

Afin de vous assurer que les contrôleurs sont présents, veuillez appeler notre centrale de police au 022/799.17.17. Vous pouvez aussi rechercher un contrôleur proche de chez vous en allant sur le site de la VAPKO.

Couloir de secours, sur l'autoroute et partout!
Cela dépend aussi de vous

Ces derniers jours, notre région a été le cadre de plusieurs spectaculaires accidents de circulation sur l'autoroute. Ces événements ont causé d'importants ralentissements, en partie en raison du comportement de certains automobilistes ignorant la conduite à adopter dans ces circonstances.

Dès que des signaux d'alarme sont perçus (feux bleus, sirènes), les automobilistes doivent immédiatement libérer un passage pour les véhicules d'intervention. Un couloir de secours doit être formé afin que même les gros véhicules de secours (camions de pompiers, dépannage ou ambulances) accèdent au lieu de l'accident sans entrave. Des vies peuvent en dépendre.

Comment procéder ? Cette vidéo de la Police cantonale l'explique en détail.

Patience et prudence!

 

Attention aux arnaques!
Nettoyage des volets, façades, toits, terrasses... Danger!

Les beaux jours sont arrivés et nombreux sont ceux qui souhaitent donner un "coup de jeune" à leur maison. Or, des entreprises, pour la plupart installées en France voisine, font du porte-à-porte et proposent d'effectuer des travaux d'entretien à des prix défiant toute concurrence. Pour ne pas inciter à la méfiance, ils se déplacent souvent dans des véhicules immatriculés en Suisse.

Soyez vigilants avant de donner votre accord pour l'exécution de tels travaux. En général, les "entrepreneurs" font un devis oral et demandent un règlement immédiat en liquide, sans facture ni garantie.

En réalisant les travaux, ils utilisent des appareils à haute pression qui peuvent endommager les façades ou arracher des tuiles. Le produit employé, à forte teneur en chlore, détruit irrémédiablement la végétation avoisinante et décolore les dalles. De plus, il s'écoule dans les conduites des eaux claires.

Nous vous recommandons de ne pas donner suite aux propositions de ces entreprises, sachant que la bienfacture des travaux ne correspondra pas à vos attentes. A défaut d'un contrat écrit, en cas de dommage, vous n'aurez aucun recours. Il est également fréquent que les individus réclament une plus grosse somme que celle convenue, sous des prétextes divers. En cas de refus du client, ils en viennent parfois à le menacer. 

En cas de doute ou d'inquiétude, faites appel à votre police!

Les "rançongiciels", une menace plus que jamais d'actualité
Les attaques de type "rançongiciel" ont augmenté ces derniers temps partout dans le monde. Une menace contre laquelle chacun doit rester vigilant

Les "rançongiciels" (de l'anglais ransomware), sont des logiciels malveillants dont le but est de rendre illisibles toutes les données personnelles d'un ordinateur. Ils peuvent aussi parfois bloquer l'accès à une machine. Pour récupérer ses accès, l'utilisateur est alors invité à payer une rançon, habituellement à l'aide d'une cryptomonnaie, contre laquelle il reçoit la clé de déchiffrement.

Il suffit qu'une seule machine soit compromise au sein d'un réseau pour que l'ensemble d'un parc informatique soit mis en danger. Le logiciel risque de se répandre et de compromettre des éléments critiques. Les rançons demandées peuvent atteindre des sommes considérables, sans aucune certitude que le paiement permettra réellement de récupérer les données. 

Bien que certaines solutions existent au niveau technique pour limiter ces risques, il est indispensable que chacun participe activement à sa sécurité en adoptant les bonnes pratiques. 

Comment se protéger ?

La plupart du temps, les rançongiciels sont distribués par le biais d'une pièce jointe ou d'un lien infecté dans un mail. Avant d'ouvrir une pièce jointe ou de cliquer sur un lien, pensez à :

  • vérifier le véritable expéditeur de l'e-mail en cliquant "Afficher détails"
  • vérifier si les éléments contextuels de l'e-mail sont plausibles : est-il normal que vous receviez un tel e-mail? Est-ce que vous connaissez ou utilisez le service mentionné? Savez-vous à quoi fait précisément référence cette soi-disant facture ou commande? 

 

Attention hérissons!
Ce petit animal si sympathique est menacé d'extinction

Dès leur réveil d'hibernation, on découvre malheureusement trop de hérissons écrasés sur les routes. La population de cet animal si utile dans les jardins a diminué de manière inquiétante partout en Europe. Selon les prévisions des spécialistes, si aucune mesure n'est prise, il pourrait avoir quasiment disparu en 2025!

Les principales causes de mortalité sont les pesticides (anti-limaces surtout), la circulation routière et les accidents avec les machines de jardin (tondeuses, coupe-bordures...) Avec un peu d'attention, chacun d'entre nous peut contribuer à la sauvegarde des hérissons.

En voiture, dès la tombée du jour, soyez attentifs. En effet, après une journée ensoleillée, les hérissons errent sur l'asphalte pour y manger les insectes qui profitent de la chaleur. Levez le pied, même en ville où le petit mammifère vit également.

Comment aider concrètement les hérissons de notre région : 

Centrale Police
022 799 17 17
POLICE NYON REGION | police-nyon-region.ch | Site web mobile
design & dev ©2014 BLUEWAVE.ch